Let’s Fly to Thailand: Koh Tao VS Koh Phi-Phi

Les îles, on les aura voulues et on les aura méritées. Après 4h d’avion, une journée dans la chaleur étouffante de Bangkok, une nuit dans le train, 30 minutes dans un car bondé et 2h30 de ferry, nous voilà arrivés à Koh Tao !

KOH TAO, qui signifie littéralement « île de la tortue »

On ne va pas vous mentir, Koh Tao, c’est tout simplement une île paradisiaque : cocotiers, sable fin, eau chaude et turquoise… et des chats tous les 20 mètres (oui oui, pour moi c’est le paradis)! On vous laisse admirer:

La mi-juin n’étant pas une des saisons les plus touristiques (c’est en effet le début de la saison des moussons), l’ambiance était plutôt tranquille sur l’île. De nombreux restaurants sont ouverts, avec tout type de cuisine et on peut facilement trouver quelques coins sympa où faire tranquillement la fête, ou bien siroter un bucket de cocktail au bord de l’eau.

Que serait un séjour en Thaïlande sans passer par la case massage ?! Les prix sont plus qu’abordables : une heure de massage pour à peine 10€. Impossible de ne pas se laisser tenter ! Les plus courageux oseront le « thaï massage » plutôt musclé (vous savez, celui où l’on vous marche sur le dos), les autres se laisseront tenter par un massage à l’huile de la tête aux pieds. Attention, si certains salons de massage sont très clean et professionnels, d’autres proposeront des prestations d’un tout autre genre. Aussi, si certains n’étaient pas très enthousiastes à l’idée de se faire masser par un ladyboy, d’autres ont trouvé qu’ils massaient encore mieux que les thaïlandaises, alors n’ayez crainte !

DSCF4249_1024

Impossible de passer sur Koh Tao sans envisager la plongée ! Que ce soit avec le gros attirail (plongée en bouteilles) ou simplement avec un masque et un tuba (appelé le Snorkeling), il y a tout un monde à découvrir sous cette eau turquoise. Sur l’île pour seulement deux jours, nous avons opté pour le snorkeling (qui ne demande aucune initiation). Ce fut pour plusieurs d’entre nous notre baptême de plongée. C’est donc toute popo avec mon tuba que je me jette à l’eau. Et franchement WAHOU !

Mardi matin nous quittons la belle Koh Tao pour rejoindre Phuket, pour un passage express avant de repartir vers Koh Phi-Phi. Et c’est reparti : un petit tour de ferry pour rejoindre Koh Samuï où nous marcherons une petite demi-heure pour arriver au petit mais tellement agréable, aéroport de l’île.

IMG_0118_1024

PHUKET 

En préparant notre voyage, nous avions pu lire à plusieurs reprises que Phuket n’était pas une des plus belles îles/villes à voir, d’où le passage express : nous ne sommes restés qu’une soirée. Notre auberge étant située à Phuket Ville, nous avons préféré nous rendre à Patong Beach, à l’ouest de l’île pour profiter une fois de plus de la plage. Nous arrivons à temps pour admirer un magnifique coucher de soleil sur la mer…

IMG_0121_1024

… avant d’entamer une petite baignade. Bon, c’est vrai, de par nos lectures nous étions prévenus, à Phuket on ne trouve pas les plus belles plages thaïlandaises pour se baigner. Et le rapide aperçu que nous avons eu à Patong Beach nous le confirme : de nombreux détritus jonchent le sable, mais nagent également à vos côtés (de quoi me faire hurler à chaque fois que l’un d’entre eux me frôle la jambe). [Enfin rappelons que le si peu que l’on n’a vu n’est pas forcément représentatif de l’île.]  Nous poursuivrons la soirée Chez Bernard, un excellent petit resto de bord de plage, tenu par un français (Bernard pensez-vous bien !) où l’on dégustera de supers spécialités thaïlandaises. Nous finirons la soirée par un petit massage, avant de rentrer à l’auberge dans un taxi-boîte-de-nuit, quoi de plus banal.

Dès le lendemain matin, hop, direction Koh Phi-Phi…

KOH PHI-PHI [à prononcer KoPiPi] 

Triste parenthèse : si l’île est mondialement connue c’est pour avoir été ravagée en 2004 par le Tsunami ayant touché les côtes thaïlandaises, sri-lankaises et indiennes, qui a laissé derrière lui plus de 5000 victimes et une île complètement détruite. 10 ans plus tard, Phi-Phi est toujours en reconstruction et ce sont des vagues de touristes que l’on voit déferler.

IMG_0128_1024

Dès l’arrivée, on sent rapidement cette affluence touristique. Par exemple, pour entrer sur l’île on devra s’acquitter d’une taxe (aux alentours d’1€ si mes souvenirs sont bons) visant à aider à maintenir la propreté de l’île souvent mise à mal par le tourisme.

L’île est très animée, on y trouve de nombreux bars et restaurants, ainsi que des boutiques de vêtements, bijoux, souvenirs en tout genre, des salons de massages et de tatouages, et des clubs de plongée. Les fêtards y sont au paradis avec ses bars en bord de plage animés une bonne partie de la nuit. Beaucoup de jeunes s’y retrouvent pour boire et faire la fête.

Il est vrai que nous n’avons pas été gâtés par la météo durant notre passage sur Phi-Phi, mousson oblige. Les baignades se sont souvent faites sous la pluie (mais l’eau ni parait que plus chaude !).

Malgré tout, nous avons eu la chance de pouvoir accéder au view point sous le soleil, nous permettant d’admirer une des plus belles vue de l’île:


Pour résumer nos séjours sur les îles : deux îles, deux ambiances, l’une comme l’autre offrant des paysages magnifiques. Je pense que l’on ne va pas pour les mêmes raisons à Koh Tao, que l’on va à Koh Phi-Phi et à choisir, notre cœur balance en faveur de Koh Tao, sans aucun doute. Tout ça vous a peut être donné envie de sauter dans l’avion et d’aller promener vos corps de rêve sur les îles, mais laquelle choisir ?! Aller, un petit coup de main, voici nos suggestions* : Ou aller si vous aimez:

  • La fête : Koh Phi-Phi et ses bars bien ambiancés sur la plage.
  • La plongée : Koh Tao, réputée pour ! Il y a également largement de quoi voir à Koh Phi-Phi ! Avec un peu de chance vous croiserez une tortue ou un requin baleine…
  • Les balades et les paysages de fous: Koh Tao & Koh Phi-Phi, n’hésitez pas à donner de votre personne et à grimper pour admirer des points de vue de folie ; Koh Phi-Phi Ley a d’ailleurs servi de décor sauvage au film La Plage avec Leonardo DiCaprio dans les années 90.
  • Le calme : Koh Tao.
  • La baignade : Koh Tao, sans aucun doute plus propre que Phi-Phi.
  • Le sexe, la drogue et l’alcool (ou faire partie du prochain n° d’Enquête Exclusive): Koh Phi-Phi, là où l’on vous propose de la drogue sur la plage et où les thaï-massages prennent une toute autre signification.
  • Les tatouages pas chers : Koh Phi-Phi (un tatoueur tous les 10 mètres, à vous de trouver celui qui vous inspire le plus confiance).

*Bon, en toute honnêteté, si vous comptez faire un petit séjour sur les îles thaïlandaises, renseignez-vous ailleurs que chez nous, nous n’avons hélas pas eu le temps de faire le tour de Phi-Phi qui parait-il regorge elle aussi de coins calmes et paisibles.

Pour conclure notre récit sur cet amazing voyage en Thaïlandais, petites confidences sur ce que l’on a aimé et ce que l’on a moins apprécié durant notre séjour.

On a aimé :

  • Les paysages époustouflants que ce soit en ville, dans les îles ou à Erawan
  • L’humour et le sourire des thaïlandais
  • Les marchés de Bangkok qui donnent vraiment envie de dépenser
  • Tester une dizaine de transports différents
  • Les massages thaï d’une heure au prix d’un McDo français
  • La beauté des fonds marins, tous ces petits poissons multicolores autour de nous
  • La nourriture thaïlandaise (malgré quelques soucis digestifs pour certains)
  • Voyager avec Boune
  • Apprécier la différence culturelle avec l’Inde
  • Nos 3 partenaires de voyage

On n’a pas aimé :

  • La chaleur étouffante à notre arrivée sur Bangkok (merci le métro climatisé !)
  • Les ordures qui jonchent parfois les plages
  • Les gros poissons d’Erawan qui nous ont mangé les pieds (roh mais si, c’était marrant !)
  • Le petit accident de scooter dont le copain se serait bien passé (plus de peur que de mal, mais ça pique quand il faut payer les dégâts)
  • Rentrer ruinés financièrement (mais tellement riches de souvenirs que finalement, on est content !)

On aurait aimé (et ça sera pour une prochaine fois):

  • Avoir le temps de s’initier à la plongée en bouteilles
  • Croiser des tortues, un requin baleine, un éléphant ou un titre sauvage (quoique ?)
  • Découvrir le nord du pays, ses campagnes et ses rizières
  • Visiter une réserve protégeant les éléphants ; A propos des éléphants, message personnel : ne montez jamais à dos d’éléphants comme cela est souvent proposé aux touristes en Thaïlande, ou faites le en toute connaissance de cause : ces animaux sont très souvent maltraités, jetez un œil la dessus pour plus de détails)

 

Sur ce, à la revoyure !

 

Nos bonnes adresses :

  • Où dormir à Koh Tao : au Koh Tao Royal Resort ; les huttes sont très confortables, et le resto propose de bons petits dèj.
  • Où manger à Phuket : Chez Bernard à Patong Beach ; la cuisine de la mer y est excellente !

PS : vous ne voulez pas attendre un mois avant notre prochain article ? Aidez-nous, envoyez-nous vos idées et suggestions: qu’est-ce que vous voulez qu’on vous raconte ?

Laisser un commentaire