Ceuta : la (parenthèse) espagnole

Ceuta est une petite enclave espagnole sur le nord du territoire marocain. Nous avons profité d’un weekend prolongé en raison de l’Aïd en septembre dernier pour nous échapper un peu.

L’idée c’était d’aller boire quelques verres en terrasse tout en s’empiffrant de cochonnaille. Au Maroc, la consommation d’alcool dans la rue est interdite (donc pas de terrasses extérieures aux bars) et le porc est un animal considéré comme impure à la consommation par la religion musulmane. Bref, c’est quasi impossible de siroter un petit verre de vin à l’extérieur d’un bar, et bien sur le cochon se fait plutôt rare (et se paye par conséquent très cher). Sauf que l’été (à n’importe quelle saison d’ailleurs), les petits apéros fromage – saucisson – vin blanc viennent vite à vous manquer (so cliché, je sais).

Mais voilà, à Ceuta vous êtes en Espagne ! On y retrouve alors les joies…

… de faire les magasins à prix européens (comprenez que dans les chaines internationales, types Zara, Mango & co, les prix marocains sont quasiment doublés)
… du calme ! Zéro klaxon, et les voitures s’arrêtent même pour laisser passer les piétons, chose absolument magique.
… des belles plages propres ou personne ne te regarde parce que tu es en maillot de bain.
…  de faire le plein d’alcool et de charcuterie !!! (Parce que tout est bon dans le cochon…)
…  de retrouver les prix espagnols dans les bars !

Ceuta, c’est un petit bout « d’exotisme », à 6h de route de Casablanca. Un changement d’air, une petite pause européenne qui fait du bien de temps à autre. A tel point qu’on s’est laissé tenter par quelques amis pour un second séjour en novembre…

Attention, réviser bien votre espagnol, car là-bas, ni français-ni anglais ne trouvent leur place.

¡ Hasta luego !

Laisser un commentaire